L'Express: La face cachée du Canard

Publié le par lecanardapoil

Publié le 19 novembre 2008. Par Christophe Barbier et Jérôme Dupuis.


Le Canard enchaîné n'est pas un journal; c'est un monument.

Créé en 1915, l'"hebdomadaire satirique paraissant le mercredi" apporte, depuis 4595 numéros, sa bouffée d'oxygène et sa giclée de vitriol démocratique dans le débat public. Attendu par ses lecteurs, redouté par ses cibles, disséqué par ses concurrents, Le Canard enchaîné occupe une place à part dans la presse française. Il vit sans recourir à la publicité, n'a presque jamais changé de maquette, ne comprend que huit pages, présente plus de 30 dessins pour une seule photo et ses journalistes fuient les plateaux de télévision...

Consacrer une enquête à cette institution médiatique était donc plus que légitime: nécessaire. "Nous critiquons les autres, donc nous sommes critiquables", reconnaissait Roger Fressoz, ancien patron du journal.

Le travail de Karl Laske et Laurent Valdiguié, Le Vrai Canard (Stock), est copieux et minutieux: il détaille le fonctionnement complexe de l'hebdomadaire, en retrace l'histoire et décrit les coulisses de ses scoops.

Car Le Canard lève des lièvres. Journal d'humeur et d'humour, il est devenu, sur le tard, un spécialiste de l'investigation. Certains dossiers, parce qu'ils ont mêlé enquête et action politique, ont changé l'Histoire, comme celui des diamants offerts à Giscard par Bokassa, celui des "plombiers" surpris en train de poser des micros au journal ou encore l'affaire Papon. Quant à d'autres "révélations", envoyées aux oubliettes du journal, elles sont autant de fourvoiements: le sabotage du Rainbow Warrior par les services secrets britanniques, la responsabilité de Jean-Claude Gaudin et de François Léotard dans l'assassinat de Yann Piat, le compte japonais de Jacques Chirac...

Le Canard, c'est aussi un petit monde et un gros tas de secrets. L'argent du journal, la lutte pour le pouvoir interne, le parcours politique de ses plumes d'hier et d'aujourd'hui, la misogynie ambiante... Le Vrai Canard, dont L'Express publie des extraits en exclusivité, lève le voile sur cette face cachée d'une institution qui se veut au-dessus de tout soupçon.


 

Voir en ligne le dossier de l'Express.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charles DAGNET 26/11/2008 21:16

A la bonne heure ! Un bon coup de vérité pour dégriper les rouages de la politique qui en ont bien besoin en ce moment.
Un mini clearstream qui fera quelque scandale c'est sûr et fera tomber "quelques têtes", mais comme disait confucius : de la confusion nait la fusion...
Wait and see